Chauffe-eau

Nos conseillers ? Des professionnels avisés à l'ecoute de votre projet.


Chauffe-eau : tous nos conseils

Chauffe-eau

Le chauffe-eau est un dispositif qui sert à chauffer l’eau pour un usage domestique ou industriel.

Utilisé depuis des décennies, le chauffe-eau n'a pas cessé d’évoluer avec le temps, en suivant les avancées technologiques. 


Les différents types de chauffe-eau

On peut classifier les types de chauffe-eau en fonction de leur source d’énergie et de leur mode de fonctionnement.

En se basant sur la source d’énergie, on distingue trois catégories de chauffe-eau :

• Ceux qui fonctionnent à l’aide de l’énergie renouvelable, comme le modèle solaire qui est disponible en version simple ou en combiné. L’équipement à bois et les modèles dotés d’un dispositif de pompe à chaleur ou thermodynamiques figurent aussi dans cette classification ;
• Ceux qui utilisent les énergies classiques comme le gaz, le fioul et le propane ;
• Ceux qui sont alimentés par l’électricité.

Si on se réfère au mode de fonctionnement, les chauffe-eaux se déclinent en deux catégories. La première fonctionne selon un système d’accumulation, qui consiste à collecter de l’eau dans un ballon et la chauffer par la suite. La seconde est dotée d’un moyen de chauffage instantané, l’eau étant  donc chauffée à la demande.

Ces deux procédés de chauffage sont nantis de plusieurs accessoires, les plus importants d’entre eux étant le thermostat de régulation et la résistance. Ces deux éléments interdépendants assurent automatiquement le cycle de chauffage. La résistance procède au chauffage de l’eau, le thermostat assume,, de son côté, la suite de l’opération en interrompant le processus une fois que l’eau arrive à la température maximale. Cet élément remet également le système en marche lorsque la température vient à baisser, ou quand l’eau chaude se vide à l’usage et se fait remplacer par de l’eau froide, au bout du robinet.


Choix du chauffe-eau

Le chauffe-eau est suggéré sous des formes très variables, qui représentent une importance particulière pour les acquéreurs. C’est en effet le deuxième critère de choix pour l’achat d’un tel équipement. L’acheteur optera en fonction de l’endroit où le chauffe-eau va être placé, de l’encombrement de ce dernier par rapport à la place qui est disponible dans l’habitat.


Installation d'un chauffe-eau

L’installation d’un chauffe-eau est un peu délicate si bien qu’il est préférable de faire appel à un spécialiste. En premier lieu, il s’agit de déterminer le lieu où l’appareil sera implanté. La meilleure solution consiste à l’installer dans la salle à chauffer ou à proximité de celle-ci. Cet endroit doit être facile d’accès et à l’abri du gel.

Que l’emplacement soit mural, sur un socle ou à même le sol, il est primordial de respecter les normes d’isolation et d’étanchéité, pour assurer le bon fonctionnement de l’équipement et pour éviter les pertes thermiques. En cas d’implantation dans une buanderie ou une salle de bain, il faut toujours se conformer à la norme NF C15-100 pour les évacuations d’air.


Chauffe-eau et consommation

Aucun chiffre exact ne peut être communiqué pour la consommation énergétique d’un chauffe-eau au niveau d’un habitat. Celle-ci dépend de la manière dont chaque foyer utilise l’eau chaude et du nombre de personnes qui en font usage.

Pour mieux gérer les dépenses en énergie, il est vivement conseillé d’opter pour des équipements modernes qui sont plus performants sur le plan éco-énergétique. Une comparaison de la consommation quotidienne en eau chaude avec l’énergie dépensée permet de constater que plus le facteur énergétique est élevé, plus on réalise des économies.  Les appareils à grande capacité, notamment ceux qui fonctionnent au moyen de l’électricité, ne présentent pas cet avantage.

Les équipements écologiques, comme le chauffe-eau solaire et la pompe à chaleur, sont les plus recommandés de nos jours. Toutefois, comme ces installations ne sont pas en mesure de garantir une fourniture d’eau chaude tout au long de l’année, l’adoption d’un dispositif d’appoint est fortement conseillée.

En terme de coût (prix et installation), les appareils qui fonctionnent avec de l’énergie gratuite sont assez onéreuses et le prix d’un chauffe-eau solaire peut aller jusqu’à plus de 5 000 €. Il s’agit pourtant d’un investissement rentable à moyen terme. Quant au chauffe-eau électrique, son tarif varie en fonction du modèle et de la capacité. Le choix doit donc se faire selon le besoin quotidien en eau chaude de chaque foyer.